Abri de prairie pour chevaux : un aménagement indispensable mais réglementé

Mettre à disposition un abri de prairie pour ses chevaux est devenu incontournable, mais il est parfois difficile de s’y retrouver que ce soit sur le choix de l’abri ou bien les dispositions nécessaires à prendre concernant les autorisations : on vous dit tout ….

Abri de prairie pour chevaux : que dit la loi française ?

Selon le Code Rural et de la Pêche Maritime, tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. (article L214-1)

Il est interdit de garder en plein air des animaux des espèces bovine, ovine, caprine et des équidés :

1° Lorsqu’il n’existe pas de dispositifs et d’installations destinés à éviter les souffrances qui pourraient résulter des variations climatiques ;

2° Lorsque l’absence de clôtures, d’obstacles naturels ou de dispositifs d’attache ou de contention en nombre suffisant est de nature à leur faire courir un risque d’accident.

Les animaux gardés, élevés ou engraissés dans les parcages d’altitude ne sont soumis à ces dispositions qu’en dehors des périodes normales d’estivage. (article R214-18)

Avant toute chose, il est primordial de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui complète le POS (Plan d’Occupation des Sols). En effet, ce document permet de déterminer l’affectation des sols pour chaque terrain présent sur la commune (les limites du terrain) ainsi que les réglementations applicables sur la parcelle. Il est impératif de consulter le PLU avant toute demande ou dépôt de permis de construire, de permis d’aménager ou encore de démolir. Vous pouvez le consulter directement à votre mairie, sur le site de votre mairie (rubrique Urbanisme /PLU) ou bien sur le site Geoportail Urbanisme

Certains vous diront qu’il faut faire une déclaration auprès de votre mairie, d’autres qu’il faut un permis et d’autres qu’il ne faut rien faire du tout ! Alors comment s’y retrouver dans tout ça ?

Peu importe si vous avez fait des plots ou une dalle béton, si l’abri est fixe, démontable ou déplaçable, ce qui compte c’est la durée d’installation et la surface de l’abri.

Si l’abri est installé uniquement pour moins de 3 mois, alors vous n’avez rien à déclarer.

Si l’installation de l’abri est dite « permanente », soit supérieure à 3 mois alors il est nécessaire de :

  • faire une déclaration de travaux et une demande d’autorisation de travaux à votre mairie pour un abri de 20 m² ou moins.
  • faire une demande de permis de construire pour un abri de plus de 20 m² à votre mairie

Abri de prairie pour chevaux : quelques règles de construction à respecter

Poulinières et leurs poulains se reposant sous un abri
Poulinières et poulains à la sieste dans un abri de prairie © Doitrand Équestre, tous droits réservés

Il est évident que la taille de l’abri sera à définir en fonction du nombre d’équidés présents dans la pâture. En effet, un abri de 3m x 3m sera beaucoup trop petit pour un groupe de 4 chevaux. Il est donc nécessaire de choisir ou construire un abri suffisamment grand pour le troupeau. 

Un grand côté ouvert permet alors de pouvoir rentrer et sortir facilement sans être coincés par les autres chevaux. De plus, il ne faut pas hésiter à prévoir l’abri plus grand pour laisser aux dominés un espace plus grand avec le ou les dominants. Le toit de l’abri peut être en 1 ou 2 pentes. L’avantage d’un toit 2 pentes, est qu’il protège un peu mieux du soleil et de la pluie. La pente de toute sera à définir en fonction du lieu d’installation (altitude, neige etc.)

Enfin, l’emplacement de l’abri est primordial. Un abri mal placé sera délaissé par les chevaux. Il faut donc veiller à bien orienter l’abri suivant les vents  et la pluie (vents dominants au dos de l’abri )

Abri de prairie pour chevaux : un lieu apprécié toute l’année

Il est préférable d’avoir un abri rectangulaire avec trois côtés fermés (1 grand côté et les 2 petits côtés) ce qui leur permet une meilleure protection. Selon une étude réalisée par Elke Hartmann (Université de Uppsala, Suède), 8 chevaux de sang ont été mis seuls au paddock pendant 4 jours, en été. Ces chevaux ont eu le choix, dans la journée, entre 2 abris présents dans le même paddock : l’abri A avec un toit seulement, l’abri B avec un toit et 3 côtés. Il s’est avéré que 5 chevaux sur 8 ont préféré s’abriter dans l’abri fermé sur 3 côtés. Les 3 autres chevaux n’ont pas spécialement utilisé les abris. Ceux qui se sont abrités ont même passé jusqu’à 2h30 sans interruption. 

Été comme hiver l’abri de prairie sera un lieu où les chevaux vont passer du temps. En hiver, ils vont pouvoir venir se protéger du vent et de la pluie. En été, c’est surtout en journée que les chevaux vont venir s’abriter pour fuir les mouches. 

Un abri de prairie pour chevaux n’est donc pas un accessoire, mais bien un équipement qui assure bien-être à vos équidés. 

Vous souhaitez installer un abri de prairie pour vos chevaux ? Doitrand Équestre vous propose 2 types d’abris :

Vous souhaitez des informations ou un devis ? Contactez-nous.

Sources : 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071367\u0026idArticle=LEGIARTI000006588961
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071367\u0026idArticle=LEGIARTI000006583106\u0026dateTexte=\u0026categorieLien=cid
http://www.techniquesdelevage.fr/2016/10/gerer-son-abri-pour-l-hiver.html
https://equipedia.ifce.fr/economie-et-filiere/reglementation/detention-et-utilisation-du-cheval/reglementation-relative-a-la-protection-et-au-respect-de-lanimal.html
http://blog.equitanet.com/2014/12/29/reglementation-abris-de-pature/
https://comportementbienetreifce.wordpress.com/2016/08/17/en-ete-et-dans-la-journee-les-chevaux-preferent-les-abris-fermes-sur-3-cotes/
https://plu-en-ligne.com/le-plan-local-urbanisme/comment-consulter-le-plu-de-sa-commune/